Inhibiteurs de protéases, maladies rares, recherche

Les lauréats du prix Galien  Abonné

Publié le 07/01/2013
Le prix Galien 2012 a récompensé deux inhibiteurs de protéase utilisés dans le traitement de l’hépatite C (Victrelis et Incivo), le Généthon et, pour la recherche, le Pr Michel Lazdunski, et l’unité fonctionnelle de thérapie génique dirigée par le Pr Salima Hacein-Bey Abina.

n Cette année, au travers de la récompense attribuée à deux inhibiteurs de protéases dans la catégorie « médicaments réservés en thérapeutique hospitalière », c’est aussi la lutte contre l’hépatite C que le prix Galien a voulu mettre à l’honneur. Administrés en association avec le traitement classique (interféron + ribavirine), le bocéprévir (Victrelis, MSD) et le télaprévir (Incivo, Janssen) améliorent fortement le taux d’éradication virale, et in fine celui de guérison. Ces deux molécules agissent sur les VHC de génotype 1 en inhibant la protéase NS3 indispensable à leur multiplication.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte