Vingt-cinq après leur création

Les groupements sont-ils en panne ?  Abonné

Publié le 21/09/2015
Selon une enquête « Les Échos Études », l’évolution des groupements, vingt-cinq après leur création, marque le pas. Quant aux enseignes, elles fédèrent aujourd’hui moins d’une officine sur trois.

Un quart de siècle après son apparition, le réseau des groupements de pharmacie serait-il peu mature comparé aux autres canaux de la distribution ? C’est en tout cas le constat résultant d’une récente enquête réalisée par « Les Échos Études » auprès de 22 groupements. Intitulée « Les perspectives des groupements et des enseignes de pharmacie. L’enseigne est-elle l’avenir de l’officine ? » (1), l’étude souligne ainsi l’hétérogénéité des structures, tant dans leur nombre d’adhérents que dans leur couverture géographique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte