Prix Nobel de médecine

Les clés du système immunitaire  Abonné

Publié le 06/10/2011
Jules Hoffmann

Jules Hoffmann
Crédit photo : cnrs

LE PRIX NOBEL 2011 de médecine a été décerné au Français Jules Hoffmann, biologiste au CNRS de Strasbourg, et à l’Américain Bruce Beutler pour leurs travaux sur le système immunitaire inné, ainsi qu’au Canadien Ralph Steinman, décédé le 30 septembre, pour la découverte de la cellule dendritique et son rôle dans l’immunité adaptative. Les lauréats « ont révolutionné notre compréhension du système immunitaire en découvrant les principes clé de son activation », a indiqué le comité Nobel. Leurs recherches ont conduit à des progrès en médecine, notamment en vaccinologie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte