Au congrès de l'ERS

Le sport joue contre la dépression dans la BPCO  Abonné

Par
Betty Mamane -
Publié le 08/09/2016
Une étude suisso néerlandaise établit un lien entre la pratique d'une activité physique et une diminution du risque de dépression chez les patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Des résultats présentés lors du congrès annuel de la Société européenne de pneumologie (ERS).
bpco

bpco
Crédit photo : PHANIE

Pratiquer une activité physique peut réduire de 15 % le risque de dépression chez les patients atteints de BPCO et de 10 % celui de développer des troubles anxieux. C'est ce que met au jour une étude réalisée conjointement par des équipes de l'université de Zürich (Suisse) et de celle d'Amsterdam (Pays-Bas) et exposée ce lundi 5 septembre à Londres lors du congrès de la société européenne de pneumologie (ERS).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte