Le financement de la Sécurité sociale en débat au Forum de Nice

Le PLFSS 2010 sous le feu de la critique  Abonné

Publié le 19/11/2009
Lors du 5e Forum des pharmaciens, qui se tenait le week-end dernier à Nice, députés et représentants des officinaux ont largement commenté le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2010. Les dispositions sur les génériques, dont certaines sont coercitives vis-à-vis de la prescription médicale, viennent d'être discutées au Sénat.

LES MÉDECINS seront-ils tenus de prescrire dans le répertoire des génériques ? Un amendement du PLFSS 2010 déposé par le rapporteur Yves Bur prévoyait cette contrainte pour le corps médical. Le texte avait recueilli, en première lecture, l'adhésion des députés et le soutien du gouvernement. Elle vient d'être écartée, dimanche dernier, par le Sénat. Pour les membres de la Haute Assemblée, la disposition n'est pas applicable en pratique. Une autre proposition de ce député UMP a, en revanche, été retenue par les sénateurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte