Trente-deux ans après la naissance de Louise Brown

Le Nobel pour le père de la FIV  Abonné

Publié le 06/01/2011
Le Britannique Robert Edwards, père de la fécondation in vitro (FIV), a obtenu le prix Nobel de médecine 2010. La FIV est une technique entrée dans la phase de routine, après bien des difficultés…
Robert Edwards avec Louise Brown, sa mère et son fils

Robert Edwards avec Louise Brown, sa mère et son fils
Crédit photo : AFP

LE PARCOURS de Robert Edwards ressemble à une course de haies. Le chercheur britannique a résolu obstacle technique après obstacle technique, avant de voir naître le premier bébé conçu par fécondation in vitro (FIV). L’idée d’améliorer la reproduction humaine lui vient de ses années passées à étudier la physiologie de la fécondation animale sur les bancs de l’université du pays de Galles et de la faculté d’Édimbourg.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte