À Rouen

Le mobilier de l'officine fait flamber les enchères  Abonné

Publié le 27/01/2020
La retraite venue, François Olivier*, pharmacien à Rouen (Seine maritime), a fermé son officine restée sans repreneur. Celle-ci vient de connaître une éphémère notoriété sous le marteau d'un commissaire-priseur.
Rouen

Rouen
Crédit photo : dr

photo

photo
Crédit photo : DR

La pharmacie du vieux Rouen avait été créée par un apothicaire du nom d’Auger, il y a deux cents ans. Comme à l'époque, et comme on en voit encore avec délice ici et là, les murs lambrissés et le mobilier, les buffets, les vitrines et les enseignes, avaient été menuisés en bon chêne, et le sont restés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte