Pour une programmation pluriannuelle des dépenses de médicaments

Le LEEM ne veut plus de PLFSS  Abonné

Publié le 13/01/2014
Patrick Errard, élu président du LEEM (Les entreprises du médicament) en décembre, propose au gouvernement une programmation pluriannuelle des dépenses de médicaments plutôt qu’un PLFSS annuel « obsolète et inadapté ». Objectif : permettre aux entreprises du médicament d’avoir une vision à plus long terme et éviter les mesures d’ajustement au fil de l’eau qui font reculer l’attractivité française.

CHARGÉ de l’intérim de la présidence du LEEM depuis août dernier, après la démission d’Hervé Gisserot, nommé vice-président de GSK pour la Chine et Hong-Kong, Patrick Errard a été officiellement élu à la tête du syndicat en décembre dernier. Pour sa première intervention publique à ce poste, ce gastro-entérologue a choisi de définir les priorités de son mandat et de présenter des propositions pour répondre aux difficultés actuelles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte