Face à la pénurie de greffon

L’assistance ventriculaire se développe  Abonné

Publié le 09/05/2016
Que ce soit en attente de transplantation ou en traitement de l’insuffisance cardiaque sévère chez les patients ayant une contre-indication à la greffe, l’assistance ventriculaire gauche est en plein essor.

La transplantation cardiaque est le traitement de choix de l’insuffisance cardiaque avancée. Elle améliore le pronostic des patients, dont la survie est de plus de 85 % à un an et la médiane de survie de 11 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte