Nouvelles technologies

La révolution NBIC aura-t-elle lieu ?  Abonné

Publié le 07/04/2014
Nanotechnologies, biotechnologies, intelligence artificielle, sciences cognitives… Science-fiction ou médecine-réalité ? Pour Laurent Alexandre, auteur de « La mort de la mort » en 2011, le tsunami technologique a bel et bien commencé dans le système de santé. Non sans conséquences sur la pharmacie.

CHIRURGIEN urologue de formation, diplômé de l’ENA, HEC et Sciences-Po, cofondateur de Doctissimo.fr et aujourd’hui président de DNA Vision, une société belge de séquençage de génome, Laurent Alexandre multiplie, ces derniers mois, les conférences au cours desquelles il fustige l’attentisme de la France face au tsunami technologique qui va bouleverser le système de santé. Invité du 3e Welcoop Forum, au Palais des Congrès de Paris, l’auteur de « La mort de la mort », publié en 2011, a de nouveau revêtu son habit de Nostradamus de la techno-médecine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte