Économie de l’officine

La rentabilité s’améliore selon KPMG  Abonné

Publié le 31/03/2011
La dernière étude du cabinet KPMG, dévoilée au salon Pharmagora 2011, confirme la tendance générale pour l’activité des officines en 2010 : une faible augmentation du chiffre d’affaires, qui paraît devoir perdurer. En revanche, les charges restent maîtrisées et la marge commerciale augmente légèrement, ce qui permet de préserver la rentabilité et le résultat. Mais il faut toutefois noter, dans ces statistiques, des différences sensibles entre les officines selon leur typologie et leur régime fiscal.
Analyse des mages

Analyse des mages
Crédit photo : KPMG

Taux de marge commerciale selon les strates de CA et la typologie d’officines

Taux de marge commerciale selon les strates de CA et la typologie d’officines
Crédit photo : KPMG

Taux de marge brute commerciale par taux de TVA

Taux de marge brute commerciale par taux de TVA
Crédit photo : KPMG

LE RÉSEAU Professions de santé de KPMG établit, chaque année, des moyennes professionnelles pour les pharmacies d’officine, grâce à l’analyse des comptes annuels de ses clients. Les experts de KPMG, réunis sous la direction de Joël Vellozzi et Patrick Bordas, ont présenté à Pharmagora les détails de leur étude 2011 portant sur l’économie des officines en 2010*. Cette étude contient cette année de nouvelles statistiques sur l’emploi dans les officines, ce qui en renforce encore l’intérêt.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte