La radiothérapie très localisée dans les cancers précoces  Abonné

Publié le 17/03/2016

Une dose complète de radiothérapie sur tout le sein est-elle vraiment nécessaire chez les patientes atteintes d’un cancer précoce et avec un faible risque de rechute ? Telle est la question posée par le Dr Charlotte Coles, oncologue à l’hôpital NHS Trust de l’université de Cambridge. Les travaux de son équipe semblent démontrer que non.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte