Marge et EBE en légère hausse

La pharmacie rurale va mieux  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 10/04/2014
À l’occasion de son congrès annuel, qui s’est tenue à Vitré (Ille-et-Vilaine) l’Association de la pharmacie rurale (APR) a présenté la dernière étude économique réalisée par le cabinet Fiducial. L’occasion pour les officinaux ruraux de garder le sourire puisque les chiffres semblent montrer une situation économique moins dégradée que prévue. Explication.

UNE NOTE D’ESPOIR. Dans la situation économique difficile où se trouvent plongées les officines françaises, les pharmaciens ruraux ont peut-être trouvé une raison de garder le moral. L’étude économique réalisée par Fiducial en septembre dernier*, et présentée lors de l’assemblée générale de l’APR, a en effet démontré que la marge des officines rurales (28,68 %) et leur EBE (12,66 %) avaient, en moyenne, augmenté en 2012, par rapport à 2011.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte