Mise en place des honoraires

La nouvelle rémunération fait encore débat  Abonné

Publié le 27/10/2014

L’arrêté d’approbation n’est pas encore paru, mais la première étape de la nouvelle rémunération mixte reste bel et bien programmée pour le 1er janvier 2015. Ce qui n’empêche pas les discussions de se poursuivre.

Denis TROUILLE, vice-président de l’UNPF en charge de l’économie et Gilles BONNEFOND, président...

Denis TROUILLE, vice-président de l’UNPF en charge de l’économie et Gilles BONNEFOND, président...
Crédit photo : S. TOUBON

légende

légende
Crédit photo : S. TOUBON

Philippe GAERTNER, président de laFSPF, Gilles BONNEFOND, président de l'USPO

Philippe GAERTNER, président de laFSPF, Gilles BONNEFOND, président de l'USPO
Crédit photo : S. TOUBON

légende

légende
Crédit photo : S. TOUBON

légende

légende
Crédit photo : S. TOUBON

Un débat animé autour de la future rémunération, suscitant de nombreuses interventions

Un débat animé autour de la future rémunération, suscitant de nombreuses interventions
Crédit photo : S. TOUBON

légende

légende
Crédit photo : S. TOUBON

LA NOUVELLE rémunération passe mal. Environ 6 pharmaciens sur 10 n’y voient pas beaucoup d’intérêt, selon une enquête réalisée par la société Call Medi Call et présentée à l’occasion de la Journée de l’économie de l’officine. « Les résultats de ce sondage ne m’étonnent pas », indique Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Pour lui, ils ne reflètent ni plus ni moins que les conséquences de l’impact massif sur l’économie des officines de la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2014.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte