67e Congrès national des pharmaciens

La modernisation de l’officine selon Marisol Touraine  Abonné

Publié le 23/10/2014

Dans un discours prononcé par le directeur général de l’offre de soins (DGOS), Jean Debeaupuis, la ministre de la Santé a expliqué qu’elle était à l’écoute des pharmaciens pour préparer, ensemble, l’avenir de l’officine. Son objectif : poursuivre la modernisation de la profession.

Jean Debeaupuis

Jean Debeaupuis
Crédit photo : MIGUEL MEDINA

Philippe Gaertner et Albin Dumas

Philippe Gaertner et Albin Dumas
Crédit photo : MIGUEL MEDINA

POURSUIVRE la modernisation de la profession, telle est l’ambition de la ministre de la Santé. « Avec vous, elle a déjà fait évoluer les modes de rémunération, renforcé votre rôle de conseil, développé la vente de médicaments sur Internet et lancé la vente d’antibiotiques à l’unité », souligne Jean Debeaupuis, directeur général de l’offre de soins (DGOS), chargé de porter la parole ministérielle aux participants du 67e Congrès national des pharmaciens qui s’est tenu le week-end dernier à Cannes-Mandelieu (Alpes-Maritimes)*.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte