La lutte contre le sida reste une priorité

Par
Publié le 30/11/2015

À la veille de la journée mondiale du sida, Médecins Sans Frontières (MSF) dénonce des ruptures de stock dues à un système de distribution du médicament défaillant en Afrique du Sud, en République Démocratique du Congo et au Mozambique. Les stocks sont bien présents mais les antirétroviraux ne parviennent pas toujours jusqu’aux patients à cause de la lourdeur administrative, de problèmes logistiques et de manque de ressources. L’association rappelle que l’Afrique du Sud est le pays qui compte le plus grand nombre de séropositifs (6,4 millions).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)