Génériques en Europe

Jusqu’où peuvent aller les économies ?  Abonné

Publié le 17/10/2013
Considérés dans la plupart des pays du monde comme un moyen efficace de faire baisser les dépenses de médicaments, les génériques tiennent-ils toujours ce qu’ils promettent en termes d’économies ? Réunis lors du Forum européen de la santé, qui vient de se tenir à Gastein en Autriche, de nombreux experts émettent un jugement plus nuancé que celui des autorités sanitaires officielles.
PRISE DE MEDICAMENTS CACHETS GELLULES COMPRIMES VERRE D' EAU MAIN

PRISE DE MEDICAMENTS CACHETS GELLULES COMPRIMES VERRE D' EAU MAIN
Crédit photo : S TOUBON

SI L’ON RECENSE toute la littérature internationale parue ces dix dernières années sur les génériques, on se rend compte que seulement la moitié des études démontre clairement une économie réalisée grâce aux génériques, souligne le Pr Nikos Maniadakis, professeur de santé publique à Athènes. Il faut pour cela, selon lui, que les génériques s’intègrent dans une politique de santé globale et bien conçue. Il n’existe pas de lien entre hyperréglementation et baisse des dépenses de santé, pas plus qu’entre baisse des prix systématique et diminution des dépenses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte