Le rôle du pharmacien dans la contraception

Information et conseil sont les clés du succès  Abonné

Publié le 24/10/2011
Le pharmacien se doit d’accompagner chaque délivrance de contraceptifs de conseils et d’informations. Car trop d’idées fausses circulent sur la contraception, trop d’oublis de « pilules » se produisent. Une table ronde, organisée dans le cadre des 62es JPIP, a permis de préciser le rôle du pharmacien sur ces questions à la fois sensibles et importantes.
Bientôt de nouveaux outils pour informer sur la contraception

Bientôt de nouveaux outils pour informer sur la contraception
Crédit photo : phanie

D’APRÈS le dernier baromètre santé INPES, 56 % des femmes âgées de 15 à 54 ans sont sous « pilule ». Vingt-quatre pour cent ont un dispositif intra-utérin (DIU) et 11 % utilisent des préservatifs. La pilule est prise avant l’arrivée du premier enfant et le DIU est généralement posé après le deuxième enfant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte