Fleurs de tranchées  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 30/10/2014

C’est la passion de la botanique et un goût certain pour l’histoire des hommes, la petite comme la grande, qui en ce temps du souvenir, a suggéré à un confrère l’idée d’un ouvrage - « Plantes de Poilus » - plaisamment illustré consacré aux végétaux qui, de près ou de loin, furent des acteurs, des témoins mais aussi souvent des victimes de la Grande guerre.

légende

légende
Crédit photo : dr

légende

légende
Crédit photo : dr

légende

légende
Crédit photo : dr

Le pari était singulier. Rendre un hommage empreint de subtilité à tous ces soldats qui, de chaque côté des lignes de tranchées, qu’il s’agisse de « Poilus » ou de « Tommies », qu’il s’agisse également de Belges, de Canadiens, d’Australiens, d’Allemands ou d’autres encore, sacrifièrent leur vie, furent mutilés ou, simplement, combattirent pendant la Première guerre en évoquant leurs liens avec l’univers végétal. Cet univers, il put être décrit avec détails ou seulement suggéré parfois, dans des lettres, dans des carnets, dans l’art naïf des tranchées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte