Préparation du Congrès national des pharmaciens

Économie de l’officine : alerte rouge  Abonné

Publié le 17/09/2012
Le Congrès national des pharmaciens des 13 et 14 octobre prochains, à Lille, se déroulera cette année sous le signe du changement. Malgré un contexte de crise et une situation économique qui se dégrade, la nouvelle convention pharmaceutique ouvre en effet de nombreuses perspectives. Sur le plan professionnel, avec la mise en œuvre de missions d’accompagnement des patients, mais aussi sur le plan économique, avec l’introduction d’honoraires. Cette édition du congrès sera l’occasion de faire le point sur ces évolutions aux allures de révolution.
Pour Philippe Gaertner, président de la FSPF, les principaux indicateurs économiques virent au rouge

Pour Philippe Gaertner, président de la FSPF, les principaux indicateurs économiques virent au rouge
Crédit photo : S TOUBON

LE CHANGEMENT, c’est maintenant ? Les officinaux veulent y croire. En tout cas en ce qui concerne leur profession. C’est dans ce contexte que se déroulera le congrès national des pharmaciens de Lille, organisé par la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), l’Association de pharmacie rurale (APR) et l’UTIP-Formation pharmaceutique continue. « Le changement est en marche et il ne s’arrêtera plus », estime ainsi Benoît Thiébaut, président de l’APR.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte