Dermatologie

Des recherches sur l’inflammation épidermique reçoivent le prix Lierac  Abonné

Publié le 19/12/2013
Les mécanismes moléculaires encore mal connus

Les mécanismes moléculaires encore mal connus
Crédit photo : phanie

CRÉÉ en 2004 par les Laboratoires Lierac, le prix de recherche en dermatologie a récompensé cette année un projet choisi par le jury pour son originalité et ses retombées envisageables sur l’inflammation épidermique et les nouvelles voies de recherche sur la physiologie cutanée. Le lauréat 2013 est le Dr Ulf Meyer-Hoffert, dermatologue, chercheur à l’université de Kiel (Allemagne). Ses travaux ont tenté d’élucider les mécanismes moléculaires sous-jacents, encore mal compris, qui conduisent de la desquamation de la peau à l’inflammation épidermique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte