Des pionniers russes à la neurobiologie des ingénieurs  Abonné

Publié le 13/10/2014

Quand John O’Keefe découvre les neurones de place dans l’hippocampe, cela fait déjà quelques années que l’on se doute du rôle que cette structure cérébrale joue dans la mémoire spéciale. « Les travaux de la neuropsychologue canadienne Brenda Milner en particulier, avaient identifié l’hippocampe et la partie interne des lobes temporaux en tant que siège de la mémorisation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte