Des critères rigoureux  Abonné

Publié le 18/06/2009

Pr Jean Costentin, qui, après trois années de présidence du jury du prix Galien, devrait être remplacé par l’actuel vice-président, le Pr Charles Chaulin, a regretté qu’aucun médicament utilisé en ambulatoire en médecine n’ait été lauréat lors de l’édition 2009. Peu nombreux à postuler, aucun ne répondait aux critères rigoureux encadrant les appréciations du jury :

1. Originalité du concept pharmacologique.

2. Importance de l’innovation.

3. Intérêt thérapeutique.

4. Données déjà acquises de pharmacovigilance.

5. Impact socio-économique escompté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte