Demain est encore à vivre  Abonné

Par
Publié le 28/04/2014

C’EST un pur témoignage que nous livre l’auteur de « Demain est encore à vivre ». Sans pathos, ni effets de style, le court récit de ce pharmacien atteint (et guéri) d’un lymphome non hodgkinien parvient pourtant à accrocher le lecteur de la première à la dernière ligne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte