Avec les programmes de vaccination

De nets bénéfices au niveau mondial  Abonné

Par
Publié le 05/09/2019
L’incidence des pneumonies chez les enfants de moins de 5 ans a été nettement réduite par la diffusion de la vaccination dans les pays en développement. Avec 900 000 décès annuels, elles restent toutefois la première cause de décès dans cette tranche d’âge.
pneumonie

pneumonie
Crédit photo : PHANIE

Le recours, à large échelle, à la vaccination contre les grands pathogènes des voies respiratoires, notamment le virus de la rougeole, Hæmophilus influenzae de type b (Hib), le pneumocoque et Bordetella pertussis, s’est traduit par une nette baisse de l’incidence, de la sévérité et de la mortalité liées à ces infections. Entre 2000 et 2010, la baisse d’incidence est globalement estimée à 25 % dans les pays de niveau économique faible ou moyen.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte