Clottafact, fibrinogène humain pour les déficits congénitaux  Abonné

Publié le 30/05/2011
Pour la première fois, un fibrinogène humain (Clottafact) a obtenu une AMM en France. Il a reçu le prix Galien dans la catégorie « médicaments destinés aux maladies rares ». C’est le seul produit à base de fibrinogène humain disponible dans le traitement des déficits congénitaux en fibrinogène et de certaines hémorragies des déficits acquis.
Un dérivé du sang obtenu par fractionnement du plasma humain

Un dérivé du sang obtenu par fractionnement du plasma humain
Crédit photo : phanie

CLOTTAFACT (Laboratoires LFB), premier fibrinogène humain ayant obtenu une AMM en France, est un dérivé du sang obtenu par fractionnement du plasma humain. Comme la Haute Autorité de santé le précise, il est indiqué :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte