Un cercle vicieux

BPCO : un tiers des patients continuent de fumer  Abonné

Par
Christine Fallet -
Publié le 22/10/2018
Le sevrage tabagique est une première étape de prise en charge du patient atteint de BPCO souvent difficile à passer. Il est important de comprendre pourquoi.
BPCO

BPCO
Crédit photo : PHANIE

Le tabagisme actif est la principale cause de la BPCO, qu’un fumeur a de 3 à 5 fois plus de chance de contracter qu’un non-fumeur. « Cependant, le mécanisme moléculaire expliquant la variabilité de cette atteinte en réponse à la cigarette reste inconnu », a précisé la Dr Mirna Waked, ex-présidente de la Société libanaise de pneumologie. La cigarette entraînerait une inflammation composée de neutrophiles, macrophages et lymphocytes infiltrant le tissu pulmonaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte