Benoît Thiébaut : « La désertification médicale est un drame »  Abonné

Publié le 27/10/2011
Benoît Thiébaut

Benoît Thiébaut
Crédit photo : dr

L’INTRODUCTION progressive de l’honoraire dans la rémunération du pharmacien est une grande victoire aux yeux du président de l’Association de pharmacie rurale (APR). « La marge liée au nombre de boîtes vendues a eu sa raison d’être. Il fallait que nos actes de délivrance et de conseil ne soient pas seulement appréciés mais qu’ils accèdent à une reconnaissance, à un statut intellectuel comme c’est le cas pour un médecin ou un avocat.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte