Bataille de Verdun : le témoignage d’un pharmacien sur le front  Abonné

Par
Denis Durand de Bousingen -
Publié le 07/11/2016
Le Bulletin du « syndicat général des pharmaciens de France », ancêtre de l’actuelle Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), a publié pendant toute la guerre des articles et des témoignages de pharmaciens mobilisés, la censure militaire empêchant toutefois d’indiquer leur nom, leur unité et leur affectation précise.
ee

ee
Crédit photo : DDB

En avril 1916, un pharmacien, resté hélas anonyme, y publie son « carnet de route », qui commence par une description de la fameuse « Voie Sacrée », la route reliant Bar-le-Duc à Verdun. Il y voit « une chaîne sans fin de camions qui, à perte de vue, au gré des ondulations du terrain, se déroule sans arrêt, jour et nuit, dans les deux sens ». La nuit, les convois circulent tous feux éteints par crainte des bombardements, et notre pharmacien finit par arriver à Verdun, dans une obscurité totale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte