Selon des chercheurs de Harvard

Sans traitement ni vaccin, la distanciation sociale pourrait être nécessaire jusqu’en 2022  Abonné

Par
Publié le 21/04/2020
Parce qu’elles permettent de réduire l’impact de l'infection Covid-19 sur les systèmes de santé, les mesures de distanciation sociale, même intermittentes, seront sans doute nécessaires jusqu’en 2022, estiment des chercheurs de Harvard.

Publiés le 14 avril dans « Science », leurs travaux de modélisation s’appuient sur les capacités actuelles de prise en charge en soins intensifs aux États-Unis (0,89 lit pour 10 000 adultes) et sur des hypothèses d’absence de traitements et de vaccins, mais aussi sur celle d’une circulation saisonnière du SARS-CoV-2, à l’instar des autres coronavirus humains.

L'immunité de la population, un facteur clé

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte