Des chercheurs ont remonté le temps - Parkinson précoce, des anomalies dès la naissance

Des chercheurs ont remonté le tempsParkinson précoce, des anomalies dès la naissance

27.02.2020

Les personnes développant une maladie de Parkinson précoce (avant 50 ans), sans mutation connue, pourraient présenter une altération des neurones dopaminergiques dès le début de la vie, selon une étude sur des cellules souches pluripotentes induites. L’étude dévoile une signature précoce de la maladie, ce qui ouvre la voie à une potentielle thérapie.

« La maladie de Parkinson (MP) à début précoce est particulièrement déchirante car elle frappe les personnes dans la fleur de l’âge. Cette recherche fascinante offre l’espoir qu’un jour nous pourrons détecter et prendre des mesures précoces pour prévenir cette maladie chez les personnes à risque », explique la neurologue Michèle Tagliati, du Centre médical Cedars-Sinai à Los Angeles, qui co-signe l’étude publiée dans « Nature Medicine ».

La MP est une maladie...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
foule

À la Une Tous masqués : retour sur un revirement

Dans la population, on crie au scandale et au mensonge d’État. Chez les pharmaciens, éprouvés par la difficile délivrance contingentée de masques en nombre toujours insuffisant aux professionnels de santé, c’est le désarroi qui prime. Le revirement de doctrine du gouvernement, comme des autorités de santé, et notamment de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), désormais favorable au port du... 1

Partenaires