Veto pratique - Comment détecter l'infestation par les puces

Veto pratiqueComment détecter l'infestation par les puces

Dr Florence Le Sueur
| 16.09.2019

Si le chien ou le chat se gratte souvent, les puces ne sont pas toujours observées. Pourtant ces insectes aptères sont visibles à l’œil nu (1,5 mm pour le mâle jusqu’à 3 mm pour la femelle). Comment les mettre en évidence ?

  • chien

Traquer la puce adulte

Les puces adultes ne représentent que 5 % de la population de puces, les 95 % restant (œufs, larves et cocons) sont dans l’environnement. Le nombre de puces sur l’animal est parfois très restreint, il en suffit d’une pour que l’animal se gratte ! Leur corps, aplati latéro-latéralement, est profilé pour se faufiler très vite entre les poils (sur l’hôte la puce ne saute plus mais « court » sur la peau). De couleur brune, les puces sont bien...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires