Coordination médecin-pharmacien - Face à l'augmentation de l'antibiorésistance : de nouvelles pistes à explorer

Coordination médecin-pharmacienFace à l'augmentation de l'antibiorésistance : de nouvelles pistes à explorer

Didier Rodde
| 31.01.2019

Face au défi considérable représenté par l’antibiorésistance, l’association Coopération Santé* vient d’organiser un colloque sur le thème « Quels bons usages pour 2025 » afin de dresser un état des lieux de cette problématique complexe et d’ouvrir des pistes avec toutes les parties prenantes.

  • antibiorésistance

Ainsi que l’a souligné en introduction Alain Coulomb, Président de Coopération Santé, « c’est bien le mésusage des antibiotiques qui accélère le processus de résistance ; phénomène réversible quand un antibiotique n’est plus utilisé. Or, pour un nombre croissant d’infections, comme la pneumonie, la tuberculose, les septicémies, la gonorrhée et les infections d’origine alimentaire, le traitement devient plus difficile, voire parfois impossible, en raison de la perte d’efficacité des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires