Aux 11es Rencontres de la cancérologie française - Anticiper en cancérologie

Aux 11es Rencontres de la cancérologie françaiseAnticiper en cancérologie

Dr Irène Drogou
| 26.11.2018

Cette année, l’anticipation est le maître mot des 11es Rencontres de la Cancérologie Française (RCFr) les 27 et 28 novembre à Paris. À travers ce prisme seront déclinées plusieurs thématiques allant de la prévention à la thérapeutique, de l’organisation des soins aux politiques de santé, de l’innovation technologique aux besoins des patients.

Qui dit anticiper le cancer, pense prévention. Mais l’anticipation en cancérologie, c’est aussi bien d’autres choses, comme s’en feront l’écho les 11es Rencontres de la cancérologie française (RCFr) les 27 et 28 novembre à Paris.

Pour le Pr Véronique Trillet-Lenoir, cancérologue aux Hospices Civils de Lyon et présidente des RCFr : « Anticiper, c’est s’organiser en concertation pour stimuler l’innovation et faciliter son accès. C’est aussi prévenir la maladie...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires