Pathologies mammaires - Des technologies médicales en pleine évolution

Pathologies mammairesDes technologies médicales en pleine évolution

Karelle Goutorbe
| 03.04.2018

Les conférences organisées par le Syndicat national de l’industrie des technologies médicales (SNITEM) le 8 mars ont mis en lumière des dispositifs médicaux innovants et leur rôle dans l’évolution de la prise en charge de la santé des femmes, notamment pour les pathologies mammaires.

Aujourd’hui, des technologies novatrices, comme la tomosynthèse dans le dépistage du cancer du sein ou l’échothérapie de haute fréquence dans le traitement de l’adénofibrome, ouvrent de nouvelles perspectives.

Tomosynthèse : une technologie en attente de contrôle

Si la mammographie 2D ne réalise qu’une superposition d’images, la tomosynthèse 3D permet d’obtenir des clichés sous des angles différents, de redéployer l’image en volume et de réaliser ainsi des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires