La micro-immunothérapie - Une approche complémentaire

La micro-immunothérapieUne approche complémentaire

Christine Fallet
| 15.02.2018

Le 1er congrès international de micro-immunothérapie qui s’est tenu en Espagne a permis de mettre en évidence une nouvelle approche thérapeutique. Elle vise à réguler le système immunitaire avec des low-doses de substances immunocompétentes.

Le champ d’application de la micro-immunothérapie est, selon ceux qui la pratiquent, très large. Son but est d’optimiser la réponse immunitaire pour améliorer l’état de santé et la qualité de vie des patients atteints d’infections virales (HPV, zona…), de pathologies inflammatoires, auto-immunes ou encore de maladies prolifératives.

Les substances utilisées (cytokines, facteurs de croissance cellulaire, hormones, acides nucléiques…) le sont à très faibles doses ce qui correspond...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pharmacie

À la Une Activité officinale : le calme après la tempête

Après avoir connu deux vagues records correspondant l'une à l'afflux de demandes de paracétamol et de renouvellement d'ordonnances, l'autre à des prescriptions insolites en hydroxychloroquine, l'activité officinale est en chute libre depuis dix jours. Comment faire face à cette situation inédite sans trop de casse ? Commenter

Partenaires