Portrait - Jean-Baptiste de Coutures, un amoureux de la mer à la barre de Giphar

PortraitJean-Baptiste de Coutures, un amoureux de la mer à la barre de Giphar

Stéphane Le Masson
| 28.09.2017

Tout juste élu président de Giphar*, Jean-Baptiste de Coutures entend s’inscrire dans les pas de la présidente sortante et ainsi poursuivre le travail d’équipe entamé depuis trois ans. Un trait de caractère qui correspond bien à ce Breton de cœur, installé dans le Finistère et convaincu que seul un équipage bien formé peut faire avancer le navire amiral de la pharmacie.

  • Giphar

Ne pas avoir peur de l’inconnu. Une règle de vie pour le nouveau président de Giphar. À 41 ans, Jean-Baptiste de Coutures fait en effet partie de ces découvreurs de nouveaux horizons. « Il est essentiel de savoir se remettre en question pour avancer », explique ce Guérandais d’origine qui a choisi de poser son sac en Bretagne.

Une terre où, avec son épouse, il a choisi de s’installer en raison des valeurs inhérentes au Finistère et à l’identité bretonne. « Quand on...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires