Un boîtier simple et sécurisé

Un boîtier simple et sécurisé

25.09.2017

L'inhalateur se chausse dans le boîtier en élastomère hypoallergénique à la manière d'une chaussette. De par son design, le dispositif encourage la bonne préhension de l'inhalateur.
L'accès au boîtier est sécurisé et toutes les données stockées ainsi que les protocoles de communication sont chiffrés. L’autonomie est de plus d'un an (pile ronde CR2032). La dernière version de Bluetooth et un module de recherche du boîtier (OMI où est mon inhalateur) sont intégrés à l'application.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires