Histoires de santé - De l’urine philosophale au phosphore

Histoires de santéDe l’urine philosophale au phosphore

Nicolas Tourneur
| 07.09.2017
  • Johann von Löwenstern-Kunckel (1620-1703)

Singulier avatar de la « théorie des signatures » ! En quête de la pierre philosophale, qui transmutait, croyait-on, tout métal en or, Hennig Brandt (1630-1692), négligeait ses activités de négociant en grains à Hambourg pour se consacrer à l’alchimie et s’était persuadé que la coloration dorée de l’urine témoignait de son pouvoir à transformer la matière vile en métal précieux… Il cherchait ainsi à faire réagir lors d’une longue cuisson au four des métaux vulgaires avec un...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
lille

Chine : quatre étudiantes en pharmacie de Lille rapatriées en urgence

Quatre étudiantes de la faculté de pharmacie de Lille en stage à Wuhan (Chine) ont été rapatriées d'urgence en France le week-end dernier. Étudiantes en cinquième année de pharmacie à Lille, option pharmacie industrielle, elles... Commenter

Partenaires