L’accompagnement à l’officine

L’accompagnement à l’officine

Didier Rodde
| 06.07.2017

Notre consœur Danielle Roquier-Charles, a présenté un exemple d’ordonnance de secours pouvant être remise au patient par le médecin prescripteur.

Celle-ci comporte du Smecta et du Tiorfan (en cas de selles molles ; en cas de diarrhée persistante, il faut conseiller un contact rapide avec l’oncologue), du Primpéran (en cas de nausées) et un anti-histaminique H1, comme Aérius (en cas de démangeaisons ou d’éruption cutanée).

La dispensation représente un moment privilégié...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
LEEM

Les entreprises du médicament veulent renouer avec les pharmaciens

Le LEEM, organisation professionnelle des entreprises du médicament, s'est fixé l'objectif de revaloriser ses relations de travail avec les professionnels de santé, au premier rang desquels il cite les pharmaciens. Parmi les... Commenter

Partenaires