Des recos méconnues, antibiorésistance en hausse - La HAS veut améliorer le diagnostic et le traitement de l'infection à H. pylori

Des recos méconnues, antibiorésistance en hausseLa HAS veut améliorer le diagnostic et le traitement de l'infection à H. pylori

Dr Irène Drogou
| 29.06.2017

La Haute Autorité de santé (HAS) vient de publier deux nouvelles fiches sur le diagnostic et le traitement de l’infection à Helicobacter pylori. Les indications à rechercher la bactérie ne sont pas assez connues. Le traitement de l’infection n’est pas urgent mais doit être « guidé » par antibiogramme et son efficacité systématiquement contrôlée.

  • Helicobacter pylori

Il existe « des écarts » entre les dernières recommandations et les pratiques médicales dans la prise en charge de l’infection à Helicobacter pylori (H. pylori), pointe la Haute Autorité de santé (HAS) qui vient de publier, en collaboration avec le Conseil national professionnel d’hépato-gastroentérologie (CNPHGE), deux fiches précisant le diagnostic et le traitement de l’infection.

Or « la progression de la résistance bactérienne aux antibiotiques,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 1

  • TransgenreAllaitement paternel

    Abonné
    dessin

    C'est une histoire à la fois inédite, curieuse et belle. Une histoire médicale où le genre, la pharmacologie et l'amour jouent des rôles... Commenter

  • Rougeole  La France en alerte

    Abonné
    vaccination

    Après le décès d'une jeune femme à Poitiers (Vienne) des suites de la rougeole, les autorités sanitaires redoutent que l’épidémie s’étende... Commenter

  • LévothyroxUn pharmacien reçu au ministère de la Santé

    Abonné
    huvelle

    François-Xavier Huvelle, titulaire dans le Nord, a tenté de se faire entendre auprès des pouvoirs publics pour obtenir le retour de... Commenter

Partenaires