Portrait - Hélène Bosselut, jeune diplômée, tente sa chance dans le Limousin

PortraitHélène Bosselut, jeune diplômée, tente sa chance dans le Limousin

Jean-Pierre Gourvest
| 30.03.2017

On peut être jeune diplômée et investir dans une pharmacie en milieu rural, dans une région touchée par la désertification médicale. C'est ce que prouve Hélène Bosselut, qui a investi dans une commune du Limousin de 2 700 habitants, soutenue par la mairie et encouragée par la création d'une maison médicale et d'un minicentre commercial.

  • Hélène Bosselut

Inaugurée le 9 janvier 2017, l’officine implantée au cœur du bourg de Saint-Just-le-Martel (Haute-Vienne) surprend par son importance. Un superbe bâtiment de bois et de béton, ultramoderne, disposant d’un espace de vente de 280 m2, destiné à une patientèle d’environ 2 700 âmes. Drivée par Hélène Bosselut, 32 ans, cette pharmacie de campagne bénéficie des aménagements techniques et pratiques dernier cri, avec un robot de service des médicaments, de larges allées et des gondoles...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
agnès buzyn rtl

Vente à l’unité : Agnès Buzyn souligne les difficultés techniques

Invitée du Grand Jury sur RTL, le 17 mars, la ministre de la Santé s’est déclarée favorable à la vente à l’unité pour les antibiotiques et tout autre traitement de courte durée, tout en soulignant les difficultés techniques... 10

Partenaires