Tendances et marché - La France leader mondial

Tendances et marchéLa France leader mondial

Mélanie Maziere
| 13.03.2017

La France reste le leader mondial des cosmétiques en termes d’exportations. Un succès qui profite aux laboratoires, L'Oréal et Pierre Fabre en tête. Mais aussi aux pharmacies d'officine puisque sur le marché intérieur, au cours des cinq dernières années, le nombre d’acheteurs de produits d’hygiène et de beauté en pharmacie n’a cessé de progresser, les clients faisant valoir leur choix pour ce circuit par la qualité des produits, des références adaptées aux peaux fragiles et par le bon rapport qualité-prix.

Cosmétique ou dermocosmétique ? Le marché comprend, dans les deux cas, à la fois les produits d’hygiène, de soin du visage et/ou du corps, les solaires, les capillaires, les parfums, le maquillage…

Pour son enquête menée en 2014 sur le marché dermocosmétique, le groupe Xerfi explique avoir fait le choix d’un périmètre de « produits répondant à des problèmes spécifiques (peaux sèches, acné, pellicules, vieillissement, etc.) (…) pouvant être prescrits (non remboursés) par un...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires