Histoire de la pharmacie - L’apothicairerie méconnue de la Villégiale Saint-Jacques de Castres

Histoire de la pharmacieL’apothicairerie méconnue de la Villégiale Saint-Jacques de Castres

Julie Chaizemartin
| 23.02.2017

Peu de curieux de passage poussent la porte de l’ancienne Villégiale Saint-Jacques de Castres, devenue maison de retraite. Pourtant, au fond du hall d’entrée de l’établissement, sur la droite, est conservée, derrière une porte vitrée, une ancienne apothicairerie du XVIIIe siècle, complètement méconnue !

  • 2 pot à theriaque
  • 6 pots en verre
  • 5 pot en faience bleue
  • Vue de l'apothicairie
  • 4 pot de monstre
  • 1 pot à theriaque

C’est Aimé Balssa qui nous accueille devant la Villégiale qui a tout aujourd’hui d’un bâtiment moderne du centre-ville. Président de la Société culturelle du Pays castrais, cet ancien salarié des Laboratoires Fabre, de surcroît marié à une pharmacienne, se passionne pour l’histoire de la pharmacie de sa région depuis plusieurs années au point d’avoir rédigé un bel ouvrage très instructif intitulé « Se Soigner à Castres, au temps des rois » (2007). Si la ville est fortement...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires