Prix Nobel de chimie - Nanorobots : des applications en médecine

Prix Nobel de chimieNanorobots : des applications en médecine

Clémentine Wallace
| 13.10.2016

Le prix Nobel de chimie 2 016 a été attribué au Français Jean-Pierre Sauvage, professeur à l’université de Strasbourg, au Britannique James Fraser Stoddart, de l’université Northwestern, aux États-Unis, et au Néerlandais Bernard Lucas Feringa, de l’université de Groningen aux Pays-Bas, pour leurs travaux sur la conception et la synthèse de « machines moléculaires ».

  • photo

Il s'agit d'élaborer des nanocomplexes artificiels capables de reproduire les fonctions des machines moléculaires présentes dans la nature. Parmi ces moteurs naturels, on compte, par exemple, l'enzyme ATP synthase - véritable moteur rotatif responsable de la fabrication d'énergie à l'intérieur des cellules - mais aussi les flagelles des bactéries, les filaments musculaires, les protéines chaperons, etc.

Les trois nobélisés, « amoureux des...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
véran

Qui est Olivier Véran, le nouveau ministre de la Santé ?

Olivier Véran prend la succession d’Agnès Buzyn au ministère de la Santé. Ce neurologue hospitalier, député de l’Isère, n’est pas un inconnu des professionnels de santé qui ont salué l’arrivée d’un homme maîtrisant les dossiers... 3

Partenaires