Prix Nobel de médecine - La dynamique vitale de l'autophagie à l'honneur

Prix Nobel de médecineLa dynamique vitale de l'autophagie à l'honneur

Damien Coulomb, Dr Irène Drogou
| 13.10.2016

Le Prix Nobel de médecine 2016 a été décerné au japonais Yoshinori Ohsumi pour ses travaux sur l’autophagie : ce système de dégradation intracellulaire décrypté sur la levure est conservé chez l’homme. Si cette machinerie de recyclage lysosomal permet à l’état basal à la cellule de survivre, l’autophagie joue un rôle complexe en physiopathologie, notamment dans les cancers.

  • nobel

 Une cellule qui se digère elle-même est-elle en train de mourir ? L’autophagie, à l’inverse de l’apoptose, cette mort cellulaire programmée, n’est pas un suicide, mais un mécanisme cytoprotecteur pour la survie.

Le comité des Nobel a décidé cette année de mettre à l’honneur ce mécanisme cellulaire fondamental et ubiquitaire, impliqué à la fois en physiologie et en pathologie, en décernant le prix de médecine et de physiologie au japonais Yoshinori...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires