Prix Nobel de médecine - La dynamique vitale de l'autophagie à l'honneur

Prix Nobel de médecineLa dynamique vitale de l'autophagie à l'honneur

Damien Coulomb, Dr Irène Drogou
| 13.10.2016

Le Prix Nobel de médecine 2016 a été décerné au japonais Yoshinori Ohsumi pour ses travaux sur l’autophagie : ce système de dégradation intracellulaire décrypté sur la levure est conservé chez l’homme. Si cette machinerie de recyclage lysosomal permet à l’état basal à la cellule de survivre, l’autophagie joue un rôle complexe en physiopathologie, notamment dans les cancers.

  • nobel

 Une cellule qui se digère elle-même est-elle en train de mourir ? L’autophagie, à l’inverse de l’apoptose, cette mort cellulaire programmée, n’est pas un suicide, mais un mécanisme cytoprotecteur pour la survie.

Le comité des Nobel a décidé cette année de mettre à l’honneur ce mécanisme cellulaire fondamental et ubiquitaire, impliqué à la fois en physiologie et en pathologie, en décernant le prix de médecine et de physiologie au japonais Yoshinori...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires