Asthme sévère à éosinophiles - L'efficacité du benralizumab démontrée

Asthme sévère à éosinophilesL'efficacité du benralizumab démontrée

Coline Garré
| 12.09.2016

Deux essais cliniques de phase III, SIROCCO et CALIMA, dont les résultats ont été présentés lors du congrès de l'ERS (European Respiratory Society) et publiés dans « The Lancet », montrent que le benralizumab d'AstraZeneca, un anticorps monoclonal qui a pour spécificité de cibler le récepteur alpha de l'interleukine-5 (IL-5) (et non l'IL-5 directement), permet de réduire les exacerbations dans le traitement de l'asthme sévère à éosinophiles.

Exemple de la médecine personnalisée en pneumologie, le benralizumab est un « outil qui nous manquait pour le sous-groupe de patients souffrant d'asthme sévère à éosinophiles, soit 20 à 30 % des 200 000 asthmatiques sévères français », estime le Pr Gilles Devouassoux, chef du service de pneumologie à l'hôpital de La Croix Rousse à Lyon (hospices civils de Lyon) et principal investigateur de l'essai SIROCCO (qui rassemble les patients les plus sévères, ayant connu 3...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
médicament à l'unité

Dispensation à l’unité : feu vert des députés

La délivrance des médicaments à l’unité a été adoptée par les députés le 13 décembre. Le gouvernement s’engage à consulter les pharmaciens préalablement à la rédaction des décrets d’application. La dispensation à l’unité sera... 7

Partenaires