Le patient type
Formation à la pharmacovigilance pour pharmacien

Le patient type

10.09.2015

L’âge est un facteur important de survenue d’effets indésirables. À ce sujet, on estime qu’il existe un risque individuel de 15 % par médicament après 65 ans, contre seulement 6 % avant 60 ans.

Après 80 ans, 20 à 30 % des hospitalisations seraient liées à un effet indésirable médicamenteux, et l’incidence ainsi que la gravité des effets indésirables augmentent avec l’âge en raison essentiellement d’une marge de sécurité plus restreinte que chez l’adulte jeune et de mécanismes de compensation moins efficaces.

Quel que soit l’âge, la clinique des effets indésirables médicamenteux est souvent atypique et trompeuse. Il faut donc y penser systématiquement et avoir le réflexe...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
OTC

À la Une L'automédication à la recherche d'un second souffle Abonné

Marché en berne, définition floue, voire négative, défiance des usagers, concurrence de produits sans AMM et hors monopole : l'automédication semble en mauvaise posture. Pourtant, des nouvelles stratégies industrielles et commerciales laissent espérer un sursaut à ce segment qui doit encore trouver sa place dans le parcours de soins. 2

Partenaires