Histoire de la pharmacie - L’hôpital Notre-Dame à la Rose de Lessines, une belle histoire belge

Histoire de la pharmacieL’hôpital Notre-Dame à la Rose de Lessines, une belle histoire belge

19.05.2014

Mobiliers, peintures, objets de soins, instruments médicaux et pots à pharmacie font revivre 700 ans de souvenirs hospitaliers, depuis la fondation du vieil hospice en 1242. Une collection unique de plus de 12 000 objets est présentée dans un lieu qui fait la fierté de la Wallonie, à Lessines, à mi-chemin entre Lille et Bruxelles. C’est aussi ici que fut inventé un onguent miracle appelé l’Helkiase.

  • Collection de boîtes de médicaments
  • Collection pharmaceutique
  • Pots de pharmacie
  • Hôpital Notre-Dame à la Rose de Lessines avec son jardin des simples
  • L'Helkiase

L’HISTOIRE commence en plein cœur du Moyen âge lorsque les épidémies et l’extrême pauvreté troublent l’ordre social. Plusieurs hôpitaux voient alors le jour dans les comtés de Flandre et de Hainaut, dont le plus ancien connu est l’hôpital Saint-Jean de Bruges. À Lessines, la Française Alix de Rosoit, veuve d’Arnould d’Audenarde, grand bailli de Flandre (mort à la bataille de Taillebourg en 1242), respecte la volonté de son défunt mari en construisant un hospice pour recueillir et soigner...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Gilets jaunes

Gilets jaunes : les professionnels de santé réclament la liberté de circuler

En prévision d'un acte IV de la mobilisation des Gilets jaunes pour le samedi 8 décembre dans toute la France, les professionnels de santé rappellent que ni leurs déplacements au chevet des patients, ni l’accès à leur cabinet,... 1

Partenaires