Pèlerinage pharmaceutique au Puy-en-Velay

Pèlerinage pharmaceutique au Puy-en-Velay

25.04.2013

L’hôtel-Dieu du Puy-en-Velay accueillait autrefois les pauvres et les pèlerins venus prendre le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Situé à côté de l’imposante cathédrale, il était un lieu de passage dont le rayonnement s’étendait jusqu’en Espagne. Aujourd’hui encore le poids de l’histoire est palpable quand on sait que 30 000 pèlerins ancrent chaque année leurs pas dans le tracé de l’antique via Podiensis. L’hôtel-Dieu, lui, a opté pour le choix de la modernité, sans oublier son passé. Sa récente restructuration et la magnifique pharmacie hospitalière conservée dans son jus du XVIIIe siècle en sont le reflet.

IL N’Y A PAS si longtemps, l’hôtel-Dieu du Puy-en-Velay fêtait ses nouveaux atours, résultat du colossal chantier de réhabilitation (de 2006 à 2010) confié à l’architecte de renommée internationale Jean-Michel Wilmotte (connu notamment pour sa rénovation du Grand Louvre). Après plus de trente ans d’abandon, ce monument historique incroyable, classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, sent le neuf et déborde d’activités. Il...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pharmacien

À la Une La nouvelle marge pour 2019 Abonné

En prévision de l'instauration de nouveaux honoraires de dispensation à partir du 1er janvier 2019, un nouvel arrêté de marge vient de paraître au « Journal officiel ». 3

Partenaires